du 8 au 18 août 2020 à Gravelines

– Une invitation au voyage, à la découverte et à la fête !

Télécharger le dossier de presse du festival ici.

Le projet

Pour cet été particulier, suite à la crise sanitaire, la compagnie Libre d’Esprit, en « résidence » à l’ALEFPA, accompagnée d’artistes amis, transforme la cour du centre de formation Paul Machy en un espace magique invitant au voyage, à la découverte et à la fête partagée.

Des artistes d’horizons divers aux valeurs partagées

Pour faire exister cette fête culturelle, la compagnie Libre d’Esprit invite une équipe d’artistes professionnels pluridisciplinaires : Valérie Durin (auteure, metteuse en scène, réputée pour ses créations réalisées en prison),
Franck Halimi, dit Franck de Bourgogne (acteur touche-à-tout de la vie artistique et culturelle), Kamel Zouaoui (auteur, conteur partout dans le monde), Terry Brisack (compositeur, musicien, chanteur, spécialiste de l’histoire du folk, jazz, blues, rock), Daniel Fernandez (compositeur, musicien, chanteur de musiques du monde) et bien d’autres… Ce rassemblement donne toute sa richesse et sa diversité au projet (variété de formes artistiques, sujets abordés, références culturelles…).
Ces artistes ont en commun de ne pas dissocier leur travail de création et leur implication en terme d’actions culturelles auprès des populations. Sensibles aux enjeux de l’éducation populaire, il savent s’adapter à différents publics, notamment auprès des jeunes, dans le cadre d’ateliers qu’ils dirigent régulièrement. Tout comme la compagnie Libre d’Esprit, leurs spectacles seront accompagnés de rencontres informelles et d’ateliers au village des Enfants Copain du Monde. Ils donneront également des répétitions ouvertes invitant les participants à une immersion totale au cœur d’une compagnie professionnelle.

Un projet qui révèle la jeunesse, notamment celle de l’ALEFPA

On croisera dans le village des silhouettes sculptées dans le métal par les jeunes (exposition Don Quichotte). Le réalisateur Oscar Hernandez sera présent sur quelques jours pour tourner un documentaire sur l’ensemble du projet, mais aussi pour donner corps au projet de court métrage imaginé et initié par les jeunes.

Un lieu de rencontre culturel et festif

Le LoupGarou Théâtre, théâtre mobile, propriété de la SCIC Motra, sera installé dans la cour de l’ALEFPA et accueillera six spectacles de théâtre et de conte. Le ciné du Grand Large en plein air projettera des formats courts (séquences de 30 mn environ) : courts métrages, documentaires, films d’animation… Une scène ouverte aménagée en extérieur par les jeunes de l’ALEFPA et accessible à tous sera l’espace de la surprise (lectures de textes inédits ou d’anciens textes avec de nouvelles distributions, présentation de scènes en cours de travail, de futurs projets mais aussi débats…). Des concerts en plein air auront lieu tous les soirs. Les grilles donnant sur la rue accueilleront des expositions de photos et de peintures.
Par ailleurs, le Secours Populaire installera sa boutique solidaire et approvisionnera un bar à jus. Laura, coiffeuse et membre des Eclaireuses Eclaireurs de France, créera un espace relooking.

Grand Large hors les murs

Invitant à la mobilité des populations, des énergies et des idées, le festival prendra place non seulement dans la cour de l’ALEFPA mais aussi partout dans la ville :

• Ateliers Découverte au village des Enfants Copain du Monde (ferme Daullet)
• Evènements ponctuels autour des remparts (déambulation artistique diurne et nocturne, parcours botaniques et culturels).

Le dimanche 16 août, un spectacle pluridisciplinaire (théâtre, danse, conte et musique) Le voyage nocturne sera créée à partir des ateliers, rencontres, propositions, envies et histoires de chacun. Il se jouera en extérieur, en déambulation nocturne (à partir de 22h) autour des remparts et rassemblera sur un même projet les artistes professionnels et les amateurs de tous les horizons…